Les starts up de plus en plus exposées au bad buzz

Logbar, Total Beauty, Moonpig..! Ces exemples, parmi bien d’autres montrent que le risque de polémique sur internet n’est plus l’apanage des groupes internationaux. Les starts up sont de plus en plus exposées au risque de bad buzz. Dans 40%* des cas, le bad buzz a un impact négatif pour l’entreprise qui en est l’objet. Cf notre article, blog Widoobiz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s